AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez|

Warren -- t'es comme l'heroine une dose d'exase pour toute une vie d'addiction.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

COMMERAGES : 1393
EMMENAGEMENT : 20/10/2013
AVATAR : Stephen Amell
CREDITS : MIDSPRING ROSE -
PSEUDO : Myin
AGE : 30 ans
JOB : Gérant d'un bar de striptease.
PRIORITES : embêter ma petite soeur ▪️ acheter de la vodka & du scotch ▪️ rouler jusqu'à explosion du compteur et ressentir cette adrénaline ▪️ voir sa soeur ▪️ manger les muffins de Cannelle ▪️ Prendre des cours d'anatomie avec Poppy ▪️


LITTLE WHITE LIES.
ADRESSE: #4506, Westside Wisteria Lane, Fairview.
CARNET:
???: FULL (Leslie, Wayne, Esha, Terra, Pernelle, Cassandre) + (Bromer et Jason en liste d'attente ♥)

MessageSujet: Warren -- t'es comme l'heroine une dose d'exase pour toute une vie d'addiction. Dim 20 Oct - 20:46


Dylan Warren
« Amour ou haine, les deux peut-être, j'exaltais dans mon sublime rôle d'impitoyable bourreau.»
© crédits/http://crazeace.tumblr.com/
♢ ♢ ♢
NOM PRENOM Dylan Warren. ÂGE 30 ans mais l'âge ne sert qu'a savoir si vous êtes majeur pour pouvoir aller se taper un coma éthylique dans la boîte de nuit du coin. SIGNE ASTROLOGIQUE Scorpion. LIEU DE NAISSANCE Fairview.ORIGINES | NATIONALITÉ Américain. STATUT CIVIL La liberté est un luxe qui ne s'achète pas et pour le grand manipulateur qu'il peut être se considéré comme célibataire ou autant le dire le bâtard et salopards de ses dames lui conviendrait parfaitement. L'amour ça le fait vomir à tel point qu'il y voit cela comme un virus qui vous infecte et autant dire qu'il est bien fière de se voir comme un célibataire endurcie. Un vrai coureur par excellence. Cependant précisons que Dylan a rien de macho c'est juste qu'il aime pas qu'on lui résiste et si vous l'aviez pas compris les femmes sont autant le dire le centre de l'univers pour beaucoup c'est un mec qui ne pense qu'avec ce qu'il entre ses jambes encore plus quand une belle fille approche, il y voit cela comme un doux et fort caractère après tout les femmes sont la plus belle choses sur terre, mais de là crier femme je vous aime, peut être pas mais femme je te veux dans mon lit le temps d'une nuit clairement qu'il l'a chanté ses louanges des centaines de fois.SITUATION FINANCIÈRE  Pour éviter les longues phrases creuses pour tenter de vous faire comprendre en deux mots que j'ai eu ma black card très tôt, je vous en fais le résumé : Warren égal billets verts. Avec modération.. EMPLOI | ÉTUDES Gérant d'un bar de striptease. ORIENTATION SEXUELLE hétérosexuelle. J'AIME Fumer, le café, faire des paris, la douche froide du matin, tout contrôler, sortir, les femmes, le pouvoir, l'adrénaline, les jeux, la mécanique, les voitures, baiser, l'alcool. J'AIME PAS Ta tronche ... Qu'on me trahisse, perdre, ne rien faire, Wayne ? TRAITS DE CARACTÈRE Agressif mais posé, lucide mais réfléchi, tourmenté intérieurement et qui pourtant demeure complètement sûr de lui et hautain. C'est un paradoxe à lui tout seul GROUPE fondant au chocolat.

I ★ Use the same old lies.
01. Quelle est ta réaction lorsqu'un représentant sonne à ta porte pour te vendre un aspirateur ? En toute simplicité, je l'engueule puis je le maudis pour le reste de sa misérable existence, je lui envoie tout ce que je trouve à ma portée dans le visage et je referme la porte. On peut se demander pourquoi cette excès d'agressivité  et hostilité face à un simple vendeur d'aspirateur. Mais imaginais la scène autrement en sachant que ses maudit représentant sonne toujours le matin. Imaginais donc, que vous dormez tranquillement en faisant un rêve très agréable mais qu'un satané vendeur d'aspirateur vienne s'acharner sur votre sonnette en ayant espoir qu'il vende au moins un aspirateur pour faire vivre sa misérable famille te réveillant par ce fait au meilleur et plus important moment de ton rêve. Alors soyez heureux que sa tête ne finisse pas dans les toilettes et son corps dans une fosse. Ouais, je suis pas du matin. 02. Tu es à la caisse du supermarché, quand une mamie au cadi plein veut te passer devant. Tu refuses, mais elle commence à insister, tu fais quoi ? Je maudit ces politiciens qui ont supprimer la loi de la pendaison car surement j'aurais pendu cette vieille dame. Il est vrai que l'histoire aurait été autre si cette vieille femme était une jeune femme -majeur de préférence- que j'aurais pu prendre dans le parking du supermarché. Ainsi, si elle persiste après avoir eu comme réponse un non strict et sans équivoque, surement que je lui balancerais un billet de cinquante dollars la comparant ainsi à un rang plus bas que les filles qui dansaient chaque soir dans mon club. 03. Tu trouves un petit chien dans ton jardin, tu le gardes ? Je le balance dans le jardin des voisins. Ni vu ni connu. Ne vous méprenez pas, j'aime les animaux. Mais vous connaissez pas le temps de perte que cela vous procures : entre les soins vétérinaires (que les frais vous manquera de vous étouffez), les procédures de recherche ou l'envoie dans un chenil ... Bref il valait mieux refiler le problème à d'autre.

◮ Ne se lève jamais avant onze heures ◮ Fume plus de trois paquets par jour ◮ Est accroc à ses clopes ◮ Aurait une tendance pour les jeux mortelles ◮ Il paraitrait qu'il ne soit pas aussi sans cœur qu'il veut bien le faire croire ◮ Serait adepte du whisky ◮ Agirait toujours selon les profits qu'il pourrait en tirer ◮ Serait d'une arrogance sans égal et ne considèrerait que très peu de personnes qui l'entourent comme de véritables amis. ◮ Ne croit pas l'amour sain. ◮ Tromperie et cachoteries l'animent◮ Sa liberté lui est si précieuse, qu'on le qualifie d'indépendant et de totalement insaisissable. ◮ A énormément de mal avec les sentiments qui peuvent encore l'affecter ◮ Aime avoir la situation en main ◮ Adore lorsqu'on lui lance un pari ou un défi ◮ N'aime pas les gosses  d'ailleurs il a jamais compris pourquoi les gens aimait tant ces petites choses qui bave et pleure ◮

II ★ Smells like teen spirit.
La débauche coulait dans mes veines, pernicieuse, victorieuse, dans toute sa splendeur elle irradiait de mon être qui faisait de moi, en plus d'un salaud notoire, le prince incontournable des virées VIP coke et champagne-vodka. Plus le temps avançait, et plus je sentais cette envie émaner de mes tripes d'aller toujours plus loin, plus vite, de frapper plus fort ; ces derniers temps les virées en voiture à 200 dans les routes trop rectilignes de Wisteria Lane ne calmaient pas mes envies d'adrénaline, à trois, cinq, sept dans ma bagnole de luxe, nous riions aux éclats devant tant de vitesse qui nous montait au cerveau, à moitié abrutis par l'alcool et parfois sous ecsta simplement pour décupler l'ivresse. Nous étions des petits cons insouciants qui en plus de jouer avec nos propres vies, mettions en périls celle des autres ; en vérité je n'avais pas changé, j'étais resté le même, dangereux pour ceux de mon espèce et complètement trash et excessif. Ces derniers temps, mes jeux de petit riche héritier complètement coké à l'ivresse du "live fast , die young", s'étaient considérablement calmés depuis que j'avais passé cette sorte de passage à vide que j'éxécrais : j'étais devenu presque dépressif, noyant ma déchéance que je trouvais cyniquement et pathétiquement amusante dans le whisky, me transformant en alcoolique notoire et plus agressif envers et contre tous. Mon séjour à la case prison dû à un amie proche, Wayne Rivers, m'avaient mis la hargne au ventre, je maudissais ce putain avec rage, avec excès, avec douleur ; la trahison de cette amitié me faisaient souffrir, une condition que je ne supportais pas. Mon monde avait perdu ses piliers que je pensais forts et intouchables. Moi qui avais toujours tout fait pour être au centre de l'attention, qu'on m'aime ou qu'on me haïsse, l'important était que l'on parle de moi, qu'on me mette sur un piédestal, que je brille dans la lumière du propre monde que je m'étais bâti, qu'elle soit terne ou non, et peu importaient les autres.

Le passage à vide avait duré une semaine, peut-être deux, voire trois ; j'avais perdu la notion du temps dans les bras de mes meilleures amies russes : vodka et roulette. Aujourd'hui donc, j'étais redevenu moi même, quoique j'avais cette bestialité en plus éveillée dans mon être; je multipliais les conneries et allait plus loin dans la débauche. Nous voilà donc tous assis dans le carré VIP ; le coin où les riches pensent être les rois du monde parce que leur banquette ocre est sous la coupe de trois lettres qui vous octroie le droit de sabrer des bouteilles de champagne à cinq cent dollars. En une soirée, nous dépensons un salaire entier d'un ouvrier ayant transpiré la sueur de son front pour parvenir à nourrir sa famille, mais ne cherchez pas à nous faire culpabiliser, nous n'avons aucun relan de conscience. Les deux mondes sont les miens ; celui du dollar américain comme celui de la misère des trottoirs, et en cela je me gausse aussi bien de ces bourgeois trop bien fringués alors même que mes propres costumes sont griffés de la même marque Cerruti ; excepté que moi, je peux aller me balader dans les quartiers à risques sans qu'on ne vienne me piquer ma rollex, on m'attribue plutôt des poignées de main. Sans aucun relan de conscience, moi comme Ash -qui demeure un dealer et un ami (on appelle ça la fonction pratique du deux en un, pour les radins les plus purs)- ou encore cette rouquine allumeuse, ne nous cachons pas derrière de grands paravents pour respirer la poudre blanche que je viens de tracer à la black card. Moi le premier, j'inspire sèchement tandis que la paille de papier suit le sillage de la trainée fine qui va me conduire tout droit au paradis. Je me relève, renifle quelque peu tandis que ma main vient frôler mon nez d'un réflexe bref ; c'est le signe de ralliement de tous les toxicomanes en manque ou repus. Ce soir donc, nous sommes nombreux, une douzaine peut-être, et nous n'avons rien de particulier à fêter, si ce n'est la nuit que je vais sans doute passer avec la rouquine et les deux blondes allumeuses qui ne cessent de tenter de m'aguicher depuis tout à l'heure. Mais je ne réponds pas positivement à leurs avances, je n'en ai pas l'envie ce soir, je préfère ma coke à une partie de jambe en l'air pour le moment... ou peut-être est-ce simplement parce que leurs têtes ne me reviennent pas. Elles sont fines, élancées, créatures sublimes aux jambes galbées et halées, mais au niveau du visage elles n'ont rien d'exceptionnel, j'irai même jusqu'à dire qu'elles sont presque laides. Mais soit, je penserais à Petra Nemcova pendant notre partie de baise intensive ou toute autre mannequin anorexique et aux hanches saillantes qui, en vérité, ne m'excite pas vraiment. Et déjà je soupire de nouveau, je m'ennuie ; il faut constamment m'étonner sans quoi je me lasse vite et vous n'êtes plus dans mes bonnes grâces. Je suis celle de ces personnes qui consomme à l'excès : alcool comme drogues, filles comme adrénaline, et je pousse le vice jusqu'à consommer mon propre entourage : je les teste, les allume, les utilise et les jette parfois, lorsqu'ils ne m'amusent plus. Mais pas tous, fort heureusement, car dans le fond je demeure tout de même un être humain primaire, animal social qui jette les autres dans la fosse aux lions. Et cette haine qui coule sous mes veines pour Wayne vient de là. Je suis cette personne sans état d'âme qui peut utiliser son propre entourage en les utilisant comme de simple kleenex et pourtant Wayne -qui était de ceux que j'appelais ami avant qu'il ne m’envoie en prison- avait réussi à me leurrer et cela a coûté ma liberté.

FLASBACK  

« Dylan, n'oublie pas ce que je t'ai dit sur William. » Le jeune homme à mes côtés m'imita comme je tournais l'incandescence de mon regard brut sur la silhouette de la maison aux murs branlants, et qui massive se découpait dans l'obscurité claire de cette nuit de juillet. Taciturne, je soufflais un nuage de fumée qui s'échappa de mes lèvres désirables ; mon port de tête se faisait princier et d'un hochement de tête, un seul, je finis par m'avancer tout en jetant mon mégot. William ou l'archétype parfait du petit humain trop méfiant, avait pour lui des documents confidentiels qu'il ne quittait jamais, selon les rumeurs. Sa paranoïa poussée l'avait mené vers la prudence extrême et névrosée, le vieil homme ne se servait plus de la technologie : peu fiable, disait-il, cela laissait trop de traces. Ainsi il vivait sans téléphone, sans ordinateurs et autres outils du vingtième siècle. Comble de l'idiotie de sa prudence exacerbée, il s'était mis sous la protection d'une surveillance d'autorités policière, tenues plus ou moins au courant de ses documents confidentielles. « Rappelle-toi, dès qu'on a ce qu'on est venus chercher, on court. Aussi vite que possible. Si l'un de nous trois se fait avoir, on ne se retourne pas... » Trois, car Wayne nous attendrait aux portes de la maison centenaire. Wayne, un ami, un confident. On se ressemblait énormément par nos caractères et nos carapaces, il est vrai qu'il n'avait pas eu de scrupules à me voler Marley mais une femme ne pouvait pas briser une amitié comme la nôtre. Il était de ceux qui faisait partie de l'élite, de ces personnes qu'on sait qu'on peut faire confiance les yeux fermés. Du moins avant cette soirée. Nous étions un duo de voyou reconnus et quelques peu craints face à notre insouciance et notre envie de trouver toujours plus, cette petite chose pour nous faire frissonner, en somme nous étions sur la tête de liste des délinquants à arrêter. Cette affaire avait été trouvée par Wayne. C’était simple voler une mallette contenant des documents confidentiels. Et pourtant même si l’adrénaline le faisait vivre, cette affaire s’annonçait terriblement dangereuse. C’était loin des courses illégales dans le quartier, loin des conneries qu’ils avaient l’habitude de faire. Ce soir, ils devaient pénétrés dans la demeure d’un vieux riche surveiller par des flics.  Mais aujourd'hui plus que jamais il avait décidé d'arrêter de réfléchir. De toute façon réfléchir ne menait à rien et il avait toujours l'impression de se retrouver dans des plans foireux. C'était décidé, sa routine serait boulot, boisson, baiser, dodo, ça et puis rien d'autre.
Je levais alors la main vers le bavard afin de le faire taire d'un geste autoritaire, tout en continuant mon avancée. Mason se contenta d'acquiescer, la nervosité habitant son corps frêle et qui vint fourmiller jusqu'à ses doigts qu'il tordait malhabilement. La tension était à son comble lorsque tous deux, nous pénétrions l'entrée de la demeure d'apparence délabrée et vide de tout habitant : William, en toute probabilité, nous attendait. Ou du moins attendais d’être voler. Et je ne pus m'empêcher de jeter un coup d'oeil envers mon acolyte qui, d'une salive pâteuse et rare, déglutit avec difficulté sous l'assaut de tremblements. La peur suintait par tous les pores de sa peau moite ; il n'avait jamais été un modèle de témérité à toute épreuve : sous le pathétisme de ce spectacle, je levais mon regard fauve vers le plafond non sans pousser un soupir las, ce qui attira les jappements de l'apeuré vers moi. « Comment tu peux être aussi flegmatique Dylan, bordel est-ce que tous les islandais sont comme toi ? T'as conscience qu'ils nous ont envoyés dans la mission la plus dangereuse, et qu'on va tous crever comme des... ». Je ne l’écoutais plus, j’en avais assez de lui. Le but de cette affaire –en prime de l’argent- était de vivre dangereusement, de vivre des moments intenses, des choses qui te prennent au ventre, qui te mettent une claque. Vivement que je retrouve Wayne car si je me coltine cet idiot plus longtemps, je sens que je vais commettre un meurtre. Heureusement, Wayne avait dû écouter ma prière silencieuse puisque il se tenait devant nous en nous annonçant que la voie était libre. Et plus nous avancions, plus mes sens de prédateur étaient à l'affût : William était probablement caché dans un coin. « Tiens, d’ailleurs, ça me fait penser au partie de cache-cache que faisait avec ma sœur étant gosse. Il faudrait que tu en profite pour la sauter, que j’puisse finalement me faire Cherry sans trop d’état d’âme... » Je le scrute, provocateur, et je me marre. Parler de Cherry était en autre un moyen de se faire égorger vivant par Wayne. Mais face à toute cette tension qu’était accumulée face à cette affaire, j’étais comme obligé d’ouvrir ma gueule pour sortir une connerie comme j’aimais le faire. Wayne ne se fit pas prier pour retrancher dans ma connerie « Tu savais pas que j'mettais déjà fait ta sœur ? » alors qu’on rirent comme des mômes, ma main vint se poser d'une douceur infinie sur l'une des portes, persuadé que notre cible se trouvait derrière, Dayton dans un dernier élan de bravoure ratée, l'ouvrit à la volée avant de brandir son arme sur un William qui s'était levé d'un trait. La balle fusa et frappa sa cible de plein fouet qui tomba dans un bruit sourd et morbide au sol. Mais ce n’était pas possible. Alors que quelques brides des paroles de Wayne pour Dayton me parvenaient, je regardais ce corps sans vie. Suffocant, le souffle court et la main tremblante, je me retourne vers Dayton pour lui foutre mon poing. On était certes des délinquants, des voyous mais jamais nous avons –Wayne et moi- envoyé une personne qui nous incommoder sous terre pour nos « affaires ». C’était plutôt enfantin pour des histoires d’adultes, Nous ne mettons que notre vie en danger. Pas les autres.  William était un macchabée avec la mallette noire de notre désir à ces côtés. Il fallait faire vite, le coup de feu avait alerté la police et déjà l'écho de leurs voix criardes et menaçantes nous parvenaient par vagues successives. Il fallait faire vite. Attrapant la mallette, j'acquiesçais d'un signe de tête avant qu'on ne se mettent tous à courir avec vivacité.
La course poursuite s'enclencha, et tout alla trop vite : car la confidentialité de ces papiers ne pouvait laisser nul voleur s'en sortir sans avertir la surveillance des policiers censés les protéger. Alors que Wayne et moi nous mîmes à rire sous la jouissance de l'adrénaline retrouvée. Nous retournant de temps à autres pour voir l’avancer des officiers et d’essayer de les échappés. Mais rapidement on était encerclés. Game over, le jeu était fini. Place aux choses sérieuses. Mason avaient réussi à s’échapper, seul Wayne et moi étions pris au piège et embarquer en salle d’interrogatoire. Les preuves étaient contre moi : j’avais été arrêté dans le lieu du crime, mes empreintes était sur le corps de la victime, les flics m’avaient embarqués avec la mallette en main. Il avait été simple pour l’avocat de Wayne de me mettre ce crime sur ma faute et d’innocenter Wayne. J’avais pris 5 ans. 5 ans de ma vie contre un crime que je n’avais commis.

FLASBACK  


« Nietzsche a dit; si vous regardez longtemps au fond des abysses, les abysses voient au fond de vous. Ça fait longtemps, que les abysses ont pris possessions de mon corps et de mon âme. Je n'ai aucunement un coeur attendri et l'amour est bien futile, inexistant à mes yeux, je ne m'attache que de l'essentiel. Je fais tout dans l'excès, je possède, je détruit, je bois, je fume, je passes des soirées torrides. Je ne vis pas d'amour et d'eau fraîche loin de là. Ma vie n'est qu'un jeu. Un jeu malsain que je profite tous les jours. Et si je fou ma vie en l'air, c'est que c'était mon heure. Autant en profiter avant que la vie vous dévore de l'intérieur.
En tout cas si Nietzsche a dit vrai, moi et les abysses, nous ne faisons qu'un à présent et c'est mieux ainsi. »

Dylan Jim Warren, enfoiré assumé.

PRÉNOM | PSEUDO Lilye. ÂGE 23 ans. AVATAR stephen hotness amell. FRÉQUENCE DE CONNEXION Le maximum. AVIS/COMMENTAIRESLe forum est orgasmique   . AUTRES I love you .


Dernière édition par Dylan Warren le Lun 21 Oct - 21:00, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

COMMERAGES : 1926
EMMENAGEMENT : 22/08/2013
AVATAR : Jack Falahee
CREDITS : © soapflaws
PSEUDO : sterne (clémentine)
AGE : vingt-cinq ans
JOB : animateur radio


LITTLE WHITE LIES.
ADRESSE: n°, Wisteria Lane, Fairview
CARNET:
???: (3/3)

MessageSujet: Re: Warren -- t'es comme l'heroine une dose d'exase pour toute une vie d'addiction. Dim 20 Oct - 20:49

bienvenue parmi nous, trèèès bon choix I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

COMMERAGES : 1400
EMMENAGEMENT : 19/09/2013
AVATAR : Katie Cassidy
CREDITS : Jjj
PSEUDO : Cami'
AGE : 29 ans
JOB : Fleuriste
PRIORITES : Passé du temps avec Félix & Faire une sortie avec Marley & Travailler à la boutique.& Passé un maximum de temps avec mon filleul Milo.


LITTLE WHITE LIES.
ADRESSE:
CARNET:
???:

MessageSujet: Re: Warren -- t'es comme l'heroine une dose d'exase pour toute une vie d'addiction. Dim 20 Oct - 20:50

Stephen I love you Très bon choux de scénario. Bon courage pour ta fiche et garde moi un lien bien au chaud parce que Stephen et Katie dans Arrow c'est juste I love you 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

COMMERAGES : 1393
EMMENAGEMENT : 20/10/2013
AVATAR : Stephen Amell
CREDITS : MIDSPRING ROSE -
PSEUDO : Myin
AGE : 30 ans
JOB : Gérant d'un bar de striptease.
PRIORITES : embêter ma petite soeur ▪️ acheter de la vodka & du scotch ▪️ rouler jusqu'à explosion du compteur et ressentir cette adrénaline ▪️ voir sa soeur ▪️ manger les muffins de Cannelle ▪️ Prendre des cours d'anatomie avec Poppy ▪️


LITTLE WHITE LIES.
ADRESSE: #4506, Westside Wisteria Lane, Fairview.
CARNET:
???: FULL (Leslie, Wayne, Esha, Terra, Pernelle, Cassandre) + (Bromer et Jason en liste d'attente ♥)

MessageSujet: Re: Warren -- t'es comme l'heroine une dose d'exase pour toute une vie d'addiction. Dim 20 Oct - 20:56

Merci les filles I love you 
Avec plaisir Cannelle! C'est clair, ils sont canon Stephen & Katie  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
♢ YOU BETTER WORK BITCH

COMMERAGES : 10701
EMMENAGEMENT : 21/08/2013
AVATAR : sophia bush
CREDITS : autumn wind (avatar) ~ tumblr (gifs)
PSEUDO : speechless
AGE : 28 ans
JOB : institutrice
PRIORITES : Emmener Milo chez le pédiatre ~ aller courir ~ finir mon gratin ~ embrasser Wayne ~ raisonner ma petite soeur ~ danser devant le clip du dernier Beyoncé ~ faire une soirée avec les copines ~ acheter des nouvelles chaussures.


LITTLE WHITE LIES.
ADRESSE: 4523 - wisteria lane, fairview
CARNET:
???: avaible {3/3}

MessageSujet: Re: Warren -- t'es comme l'heroine une dose d'exase pour toute une vie d'addiction. Dim 20 Oct - 21:02

Qu'ils sont mignons sur cette photo    Bienvenue et encore merci de prendre le scénario   

_________________
With no words at all, so tiny and small. In love I fall, so deep. You're my light when it gets dark, yu will always in my heart. You're my brightest morning star. @britneyspears
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.grasspushes.com
avatar
Ψ SOUL DAMNED AND TORTURED

COMMERAGES : 1560
EMMENAGEMENT : 18/09/2013
AVATAR : Jensen Ackles
CREDITS : Carole71 & Tumblr
PSEUDO : Squirella
AGE : 32 ans
JOB : Mécanicien et patron du garage River's Motor / Trafiquant d'armes et tueur à gage


LITTLE WHITE LIES.
ADRESSE: 4523 Westside, Wisteria Lane, Fairview
CARNET:
???: Complet

MessageSujet: Re: Warren -- t'es comme l'heroine une dose d'exase pour toute une vie d'addiction. Dim 20 Oct - 21:04

C'te photo   J'adore  

             

Encore merci de tenter notre scénario   Et évidemment à la moindre question n'hésite pas à nous envoyer un mp  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

COMMERAGES : 1393
EMMENAGEMENT : 20/10/2013
AVATAR : Stephen Amell
CREDITS : MIDSPRING ROSE -
PSEUDO : Myin
AGE : 30 ans
JOB : Gérant d'un bar de striptease.
PRIORITES : embêter ma petite soeur ▪️ acheter de la vodka & du scotch ▪️ rouler jusqu'à explosion du compteur et ressentir cette adrénaline ▪️ voir sa soeur ▪️ manger les muffins de Cannelle ▪️ Prendre des cours d'anatomie avec Poppy ▪️


LITTLE WHITE LIES.
ADRESSE: #4506, Westside Wisteria Lane, Fairview.
CARNET:
???: FULL (Leslie, Wayne, Esha, Terra, Pernelle, Cassandre) + (Bromer et Jason en liste d'attente ♥)

MessageSujet: Re: Warren -- t'es comme l'heroine une dose d'exase pour toute une vie d'addiction. Dim 20 Oct - 21:23

On dirait deux psychopathe sur la photo je trouve  

Je suis tomber amoureuse de votre scénario et à la moindre question je viens vous harcelé  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Warren -- t'es comme l'heroine une dose d'exase pour toute une vie d'addiction. Dim 20 Oct - 21:25

Stephen  
Bienvenue  
Revenir en haut Aller en bas
avatar

COMMERAGES : 1393
EMMENAGEMENT : 20/10/2013
AVATAR : Stephen Amell
CREDITS : MIDSPRING ROSE -
PSEUDO : Myin
AGE : 30 ans
JOB : Gérant d'un bar de striptease.
PRIORITES : embêter ma petite soeur ▪️ acheter de la vodka & du scotch ▪️ rouler jusqu'à explosion du compteur et ressentir cette adrénaline ▪️ voir sa soeur ▪️ manger les muffins de Cannelle ▪️ Prendre des cours d'anatomie avec Poppy ▪️


LITTLE WHITE LIES.
ADRESSE: #4506, Westside Wisteria Lane, Fairview.
CARNET:
???: FULL (Leslie, Wayne, Esha, Terra, Pernelle, Cassandre) + (Bromer et Jason en liste d'attente ♥)

MessageSujet: Re: Warren -- t'es comme l'heroine une dose d'exase pour toute une vie d'addiction. Dim 20 Oct - 21:27

Sara Bolger  En plus ton avatar est orgasmique !

Merci I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Warren -- t'es comme l'heroine une dose d'exase pour toute une vie d'addiction. Dim 20 Oct - 21:27

STEPHEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEN Bienvenue sur le forum darling  
Bon courage pour ta fiche  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ψ SOUL DAMNED AND TORTURED

COMMERAGES : 1560
EMMENAGEMENT : 18/09/2013
AVATAR : Jensen Ackles
CREDITS : Carole71 & Tumblr
PSEUDO : Squirella
AGE : 32 ans
JOB : Mécanicien et patron du garage River's Motor / Trafiquant d'armes et tueur à gage


LITTLE WHITE LIES.
ADRESSE: 4523 Westside, Wisteria Lane, Fairview
CARNET:
???: Complet

MessageSujet: Re: Warren -- t'es comme l'heroine une dose d'exase pour toute une vie d'addiction. Dim 20 Oct - 21:27

Dylan Warren a écrit:
On dirait deux psychopathe sur la photo je trouve  

Je suis tomber amoureuse de votre scénario et à la moindre question je viens vous harcelé  
Mais ça leur va tellement bien Twisted Evil 

Le simple fait que t'en soit tombée amoureuse, fait que j't'aime déjà  J'espère que tu sera la bonne  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Warren -- t'es comme l'heroine une dose d'exase pour toute une vie d'addiction. Dim 20 Oct - 21:46

bienvenue sur le forum petit coquin.  
Juste parce que j'ai TROP une bonne idée de lien, je vais devoir te la partager.  Je sens qu'on va bien s’amuser avec toi sur le forum, un peu de piquant ne fait pas de tord.  Dépêche toi de terminer cette petite fiche qu'on se lance dans le RP ... parce que oui, je te réserve un RP petit badboy.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

COMMERAGES : 1393
EMMENAGEMENT : 20/10/2013
AVATAR : Stephen Amell
CREDITS : MIDSPRING ROSE -
PSEUDO : Myin
AGE : 30 ans
JOB : Gérant d'un bar de striptease.
PRIORITES : embêter ma petite soeur ▪️ acheter de la vodka & du scotch ▪️ rouler jusqu'à explosion du compteur et ressentir cette adrénaline ▪️ voir sa soeur ▪️ manger les muffins de Cannelle ▪️ Prendre des cours d'anatomie avec Poppy ▪️


LITTLE WHITE LIES.
ADRESSE: #4506, Westside Wisteria Lane, Fairview.
CARNET:
???: FULL (Leslie, Wayne, Esha, Terra, Pernelle, Cassandre) + (Bromer et Jason en liste d'attente ♥)

MessageSujet: Re: Warren -- t'es comme l'heroine une dose d'exase pour toute une vie d'addiction. Dim 20 Oct - 23:01

Oswin --> Merci  

Wayne --> Oh que oui, ça me dérangerait pas d'être enfermer dans une cave avec deux psychopathes comme eux Arrow 
Han tu es chou I love you J'espère que ce début de fiche te plais, sinon je peux modifier ;)

Poppy --> L'accueil de fifou, merci  ! Rah je suis une petite curieuse, dis moi tout  
Ahah merci, j'essayerais de faire vivre un vrai petit enfer aux deux tourtereaux  
Je finis ça au plus vite alors   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Warren -- t'es comme l'heroine une dose d'exase pour toute une vie d'addiction. Dim 20 Oct - 23:13

Je t’envoie ça par MP directement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

COMMERAGES : 1393
EMMENAGEMENT : 20/10/2013
AVATAR : Stephen Amell
CREDITS : MIDSPRING ROSE -
PSEUDO : Myin
AGE : 30 ans
JOB : Gérant d'un bar de striptease.
PRIORITES : embêter ma petite soeur ▪️ acheter de la vodka & du scotch ▪️ rouler jusqu'à explosion du compteur et ressentir cette adrénaline ▪️ voir sa soeur ▪️ manger les muffins de Cannelle ▪️ Prendre des cours d'anatomie avec Poppy ▪️


LITTLE WHITE LIES.
ADRESSE: #4506, Westside Wisteria Lane, Fairview.
CARNET:
???: FULL (Leslie, Wayne, Esha, Terra, Pernelle, Cassandre) + (Bromer et Jason en liste d'attente ♥)

MessageSujet: Re: Warren -- t'es comme l'heroine une dose d'exase pour toute une vie d'addiction. Dim 20 Oct - 23:21

Okay j'attends ça alors  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
♢ YOU BETTER WORK BITCH

COMMERAGES : 10701
EMMENAGEMENT : 21/08/2013
AVATAR : sophia bush
CREDITS : autumn wind (avatar) ~ tumblr (gifs)
PSEUDO : speechless
AGE : 28 ans
JOB : institutrice
PRIORITES : Emmener Milo chez le pédiatre ~ aller courir ~ finir mon gratin ~ embrasser Wayne ~ raisonner ma petite soeur ~ danser devant le clip du dernier Beyoncé ~ faire une soirée avec les copines ~ acheter des nouvelles chaussures.


LITTLE WHITE LIES.
ADRESSE: 4523 - wisteria lane, fairview
CARNET:
???: avaible {3/3}

MessageSujet: Re: Warren -- t'es comme l'heroine une dose d'exase pour toute une vie d'addiction. Lun 21 Oct - 9:33

Il est pas gentil le Warren !  

_________________
With no words at all, so tiny and small. In love I fall, so deep. You're my light when it gets dark, yu will always in my heart. You're my brightest morning star. @britneyspears
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.grasspushes.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Warren -- t'es comme l'heroine une dose d'exase pour toute une vie d'addiction. Lun 21 Oct - 10:13

Bienvenue. Je suis visiblement la seule à ne pas avoir fait attention à ce scénario mdr mais du coup j'ai hâte de voir tout ça!

En tout cas j'aime beaucoup comment tu écris ta fiche!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Warren -- t'es comme l'heroine une dose d'exase pour toute une vie d'addiction. Lun 21 Oct - 12:13

    Bienvenue à toi I love you .
    Bonne chance pour ta fiche (:
Revenir en haut Aller en bas
avatar

COMMERAGES : 1393
EMMENAGEMENT : 20/10/2013
AVATAR : Stephen Amell
CREDITS : MIDSPRING ROSE -
PSEUDO : Myin
AGE : 30 ans
JOB : Gérant d'un bar de striptease.
PRIORITES : embêter ma petite soeur ▪️ acheter de la vodka & du scotch ▪️ rouler jusqu'à explosion du compteur et ressentir cette adrénaline ▪️ voir sa soeur ▪️ manger les muffins de Cannelle ▪️ Prendre des cours d'anatomie avec Poppy ▪️


LITTLE WHITE LIES.
ADRESSE: #4506, Westside Wisteria Lane, Fairview.
CARNET:
???: FULL (Leslie, Wayne, Esha, Terra, Pernelle, Cassandre) + (Bromer et Jason en liste d'attente ♥)

MessageSujet: Re: Warren -- t'es comme l'heroine une dose d'exase pour toute une vie d'addiction. Lun 21 Oct - 15:13

Marley Rosendale a écrit:
Il est pas gentil le Warren !  
Mais si Arrow 

Amélia --> Merci  
Anya --> Merci.

Il ne me reste plus vraiment grand chose, je finirais surement ce soir I love you 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
★ WE'LL BE COUNTING STARS

COMMERAGES : 1451
EMMENAGEMENT : 21/09/2013
AVATAR : Jared Padalecki
CREDITS : MIDSPRING ROSE
PSEUDO : MIDSPRING ROSE (julia)
AGE : 32 ans
JOB : Vétérinaire
PRIORITES : mon travail - aller courir avec Hadley - organiser mon prochain voyage - aller chercher Sophia à l'école et l'emmener manger une glace - donner un coup de mains à la SPA - boire un verre avec Wayne - passer voir la famille - boire un verre - faire une surprise à Cannelle -


LITTLE WHITE LIES.
ADRESSE:
CARNET:
???: 0/5

MessageSujet: Re: Warren -- t'es comme l'heroine une dose d'exase pour toute une vie d'addiction. Lun 21 Oct - 15:43

Ah le voilà enfin ! TRÈS bon choix !  
Bienvenue par ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

COMMERAGES : 1393
EMMENAGEMENT : 20/10/2013
AVATAR : Stephen Amell
CREDITS : MIDSPRING ROSE -
PSEUDO : Myin
AGE : 30 ans
JOB : Gérant d'un bar de striptease.
PRIORITES : embêter ma petite soeur ▪️ acheter de la vodka & du scotch ▪️ rouler jusqu'à explosion du compteur et ressentir cette adrénaline ▪️ voir sa soeur ▪️ manger les muffins de Cannelle ▪️ Prendre des cours d'anatomie avec Poppy ▪️


LITTLE WHITE LIES.
ADRESSE: #4506, Westside Wisteria Lane, Fairview.
CARNET:
???: FULL (Leslie, Wayne, Esha, Terra, Pernelle, Cassandre) + (Bromer et Jason en liste d'attente ♥)

MessageSujet: Re: Warren -- t'es comme l'heroine une dose d'exase pour toute une vie d'addiction. Lun 21 Oct - 15:58

Padadouuu  
Merci  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Warren -- t'es comme l'heroine une dose d'exase pour toute une vie d'addiction. Lun 21 Oct - 18:17

Bienvenue. I love you
Revenir en haut Aller en bas
avatar

COMMERAGES : 1393
EMMENAGEMENT : 20/10/2013
AVATAR : Stephen Amell
CREDITS : MIDSPRING ROSE -
PSEUDO : Myin
AGE : 30 ans
JOB : Gérant d'un bar de striptease.
PRIORITES : embêter ma petite soeur ▪️ acheter de la vodka & du scotch ▪️ rouler jusqu'à explosion du compteur et ressentir cette adrénaline ▪️ voir sa soeur ▪️ manger les muffins de Cannelle ▪️ Prendre des cours d'anatomie avec Poppy ▪️


LITTLE WHITE LIES.
ADRESSE: #4506, Westside Wisteria Lane, Fairview.
CARNET:
???: FULL (Leslie, Wayne, Esha, Terra, Pernelle, Cassandre) + (Bromer et Jason en liste d'attente ♥)

MessageSujet: Re: Warren -- t'es comme l'heroine une dose d'exase pour toute une vie d'addiction. Lun 21 Oct - 21:01

Merci miss I love you 
& voilà je pense avoir fini
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Warren -- t'es comme l'heroine une dose d'exase pour toute une vie d'addiction. Lun 21 Oct - 21:22

Tu écris des livres, parce que je les achèterais tous.  
J'adore ta plume, j'ai encore plus hâte de RP avec toi.  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ψ SOUL DAMNED AND TORTURED

COMMERAGES : 1560
EMMENAGEMENT : 18/09/2013
AVATAR : Jensen Ackles
CREDITS : Carole71 & Tumblr
PSEUDO : Squirella
AGE : 32 ans
JOB : Mécanicien et patron du garage River's Motor / Trafiquant d'armes et tueur à gage


LITTLE WHITE LIES.
ADRESSE: 4523 Westside, Wisteria Lane, Fairview
CARNET:
???: Complet

MessageSujet: Re: Warren -- t'es comme l'heroine une dose d'exase pour toute une vie d'addiction. Lun 21 Oct - 21:30

   

Pour ma part tout est bon et parfait. J'adore  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Warren -- t'es comme l'heroine une dose d'exase pour toute une vie d'addiction.

Revenir en haut Aller en bas

Warren -- t'es comme l'heroine une dose d'exase pour toute une vie d'addiction.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Comme la sensation d'être né pour toi...
» Citations , Texte d'amour et d'amitié
» [Jeu stupide comme d'hab] J'envie X parce que...
» Etudes d'Oroken
» 04. Des cupcakes pas comme les autres - Oxanna/Sue/Alejandro
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- PLEASANT LITTLE KINGDOM. :: fiches-